C'est d'abord une musique afro-caraïbéenne originaire de République Dominicaine. C'est une musique romantique toute en percussions et  cordes. À ses débuts, elle était très peu diffusée en radio. Mais l'intérêt a surgi à partir des années 1980, avec l'expansion des moyens massifs de communication, avec l'apogée du tourisme, et avec l'effort de quelques compositeurs qui ont vu qu'avait surgi un nouveau genre. Les auteurs comme Juan Luis Guerra et Víctor Víctor dans les années 1990, et de Luis Días depuis 1980, ont apporté une vision plus moderne et urbaine.

L'expansion du tourisme en République dominicaine dans les années 1980 a fait donner à la bachata une popularité internationale et est devenue un symbole de la République dominicaine.

Comme c'est romantique, et bien, elle se danse à deux, lentement, sensuellement, et collé-serré ; tout en balancements et en rotations. Les deux partenaires peuvent aussi s'écarter l'un de l'autre pour faire de petites passes.

Le pas de base de la Bachata tient sur 4 temps : 3 pas suivis d'un déhanché sur le 4ème temps. Le 4ème temps consiste à faire un déhanchement sur la gauche en levant la hanche. Et inversement pour la partenaire