La rumba est une danse d'origine Cubaine. Elle fut introduite parmi les danses de salon occidentales vers 1930.

Le couple exécute une chorégraphie fondée sur la séduction, dans sa forme actuelle, les figures de base gardent les vieilles images des intentions féminines de dominer les hommes par leurs charmes. Durant une bonne chorégraphie de Rumba, on devrait toujours voir les éléments d'attraction et de rejet entre l'Homme et la Femme. Les mouvements érotiques et sensuels de la fille obtiendront une réponse de désir et de domination masculine ; c'est toujours l'Homme qui gagne à la fin, la danseuse finit toujours par succomber à son danseur.

Musicalement, ses racines remontent jusqu'au XVIe siècle, mais la rumba moderne est apparue aux environs de la seconde guerre mondiale, avec le développement du son Cubain. Le danzon, encore plus lent, pris ensuite le relais. La rumba était alors devenue la danse langoureuse et sensuelle que l'on connaît aujourd'hui.

Les danseurs sont face à face car les pas sont dansés en miroir. Ils sont en position fermés. Le danseur met sa main droite dans le dos de sa partenaire et l'autre main est à la hauteur des yeux. La danseuse met sa main gauche sur l'omoplate de son partenaire et sa main droite dans celle de son partenaire.