Le Paso-Doble : Sans aucun doute, une danse espagnole, mais également mexicaine à sa création.

Influencé par le Flamenco, le caractère de cette danse est arrogant et passionné. Il suffit de mettre une musique de Paso Doble pour s'imaginer au milieu d'une arène Espagnole. Pourtant c'est à moitié vrai : bien que l'Homme soit le Toréador, la Femme n'incarne pas le Taureau ; elle désigne sa Cape, ou Muletta, la toile rouge du Toréador. La danse fut à la mode autour de 1920.

Le paso-doble est l'une des danses les plus simples à apprendre au départ. Le pas de base est en effet un simple pas de marche (le danseur part du pied droit, la danseuse pied gauche en arrière). La tenue du couple est classique, mais il faut ensuite, pour adopter le style typique du paso, se souvenir que le danseur y joue le rôle du torrero et la femme, celui de... sa cape.